menu
  Home  ==>  articles  ==>  bdd  ==>  oracle  ==>  installation_oracle_10g   

Installation ORACLE 10g - John COLIBRI.


1 - Introduction

Nous allons présenter ici les étapes qui installeront le Serveur et le Client Oracle 10G.

Nous insisterons sur trois points:

  • Bien que Oracle 10g soit bien plus simple que les autres versions d'Oracle que nous avons utilisé (notamment Oracle 7), le processus d'installation reste une épreuve un peu délicate à cause des nombreux mots de passe censés protéger la base. Il est donc important de sauvegarder toutes les informations qui seront fournies à l'occasion de l'installation. Nous utilisons pour cela des sauvegarde d'écran et le couper/coller/sauvegarde des fichiers texte. Ces informations se retrouvent:
    • dans la documentation
    • et dans quelques fichier .TXT au milieu des 20.985 fichiers nichés dans les 2.752 dossiers créés ici ou là pendant l'installation
    • dans cette présentation
    Toutefois, si vous utilisez une autre version d'Oracle, elles peuvent être légèrement différentes
  • les paramètres qu'il faut fournir et mémoriser
  • les tests permettant de vérifier le succès de chaque étape


Avant de commencer
  • mon PC utilise Windows XP personnel (pas professionnel)
  • mon explorateur est Internet Explorer 6.0
  • le nom du PC est "pol-1400" et son adresse IP est 192.168.0.2
Pour le Client, nous utilisons
  • un Notebook, Windows XP personnel (pas professionnel)
  • son adresse IP est 192.168.0.3


Nous allons aborder
  • l'architecture générale
  • le téléchargement du serveur et du client
  • l'installation du Serveur
  • l'installation du Client
  • la programmation Oracle



2 - Architecture Client Serveur

Cette section présente succintement l'organisation Client Serveur Oracle, pour mieux comprendre ce qui va être installé.
  • Oracle stocke les données dans des fichiers sur le Serveur
  • le Serveur comporte aussi un programme qui sait lire et écrire les données, et communiquer avec les Clients
  • les Clients sont situés sur des machines, reliées au Serveur par un réseau
  • chaque Client comporte un programme qui sait communiquer avec le Serveur
Schématiquement nous avons

image



Nous devrons donc:

  • sur le Serveur
    • installer le programme
    • créer la base de données (les fichiers)
  • sur le Client
    • installer le programme client Oracle
    • créer le fichier de paramètres
    • par la suite (non présenté), créer des applications client



3 - Téléchargement Oracle

Nous avons téléchargé les deux parties d'Oracle 10g du site Oracle:

image

En cliquant le lien "10g_win32_db.zip" nous avons sauvegardé les 600 Megs dans c:\download\oracle\

Le téléchargement nous a pris près de 3 heures (ADSL à 512 K).

Nous avons aussi téléchargé le Client dont le lien est un peu plus bas:

image

Téléchargement en une petite heure.



4 - Installation du Serveur Oracle

4.1 - Décompression

Le fichier 10g_win32_db.zip a été dézippé dans le répertoire c:\zip_external\oracle, et WinZip a tout placé dans un répertoire local.

image

L'ensemble fait 613 Megs, 2.103 fichiers dans 953 dossiers. Soit.



4.2 - Installation

Puis nous lançons l'installation:
   nous cliquons sur setup.exe

   un écran noir se présente (un programme DOS) qui vérifie la version de l'OS (pas de Windows 3, Windows 95, Windows 98 ...). Si les tests sont concluants, Oracle Universal Installer (OUI) présente un second écran, graphique quant à lui, est affiché:

image

   nous choisissons le mot de passe "mypass" pour les utilisateurs SYS, SYSTEM, SYSMAN et DBSNMP. Nous tapons ce mot de passe 2 fois et cliquons "suivant"
   OUI nous indique la place disque qui sera nécessaire:

image

   nous cliquons "Installer"
   l'installation est lancée:

image

Comme l'installation du Serveur installe aussi une base de données, un installateur de base est lancé:

image

et le succès de la configuration est confirmé par:

image

De même, lorsque la base de données est configurée:

image

où nous voyons que:

  • le nom de la base est orcl (abréviation de ORaCle)
  • le nom de l'instance est orcl
  • nous pouvons lancer le gestionnaire de base en tapant
    http://pol-1400:5500/em
    (em= Enterprise Manager)
et OUI nous propose de déverrouiller des mots de passe.

C'est une étape que nous avions sauté lors de la première installation, et il a fallu utiliser Sql-Plus pour déverrouiller Scott/Tiger. Pour ne pas faire cette erreur

   cliquez "Gestion des mots de passe"
   OUI présente l'écran de gestion des mots de passe:

   confirmez Scott / Tiger

   OUI présente l'écran de fin d'installation:

image

   pour avoir une idée des produits installés, nous avons aussi cliqué "Produits installés" (c'est naturellement optionnel):

   OUI présente:

image

   nous fermons cette fenêtre.

Nous retournons dans la fenêtre d'installation que nous fermons en cliquent "quitter"

   OUI va lancer Enterprise Mangager. Pour cela Oracle démarre Internet Explorer (ou votre explorateur web) se lance, et présente un écran de login:

image

   nous tapons SYSMAN, mypass puis cliquons "se connecter"

   l'écran d'EM est présenté:

image

Nous voyons, entre autre, que

  • l'instance est orcl
  • le répertoire ("oracle home" dans les discussions) est c:\oracle\product\10.1.0\Db_1
  • le service Windows qui écoute les clients est LISTENER_pol-1400
  • notre PC est désigné par pol-1400
   vous pouvez visiter quelques pages de ce gestionnaire, puis le fermer.


4.3 - Vérification du Serveur

OUI a crée un répertoire c:\oracle contenant les fichiers du serveur et de la base:

image

En tout 17.222 fichiers dans 2.178 dossiers. D'une façon générale

  • admin contient des traces
  • Db_1 est le serveur proprement dit
    • admin contient des exemples de fichiers de paramètres, entre autre initsmpl.ora utilisé pour créer une nouvelle base
    • BIN contient les outils (aussi accessibles depuis la barre de tâche)
    • RDBMS\ADMIN qui contient les scripts de création de base
  • oradata\orcl est la base de démonstration créée par défaut


Le Serveur va attendre les requêtes clients, et ceci est réalisé sous Windows par le biais d'un service (aka un démon Linux). Il y a d'autre services qui sont créés et lancés lors de l'installation (tâches planifiées etc). Pour savoir quels services sont lancés
   nous lançons le panneau de configuration depuis la barre de tâche (démarrer | paramètres | panneau de configuration) et sélectionnons "outils d'administration" puis "Services"
   Windows nous présente tous les services installés, et entre autres:

image



Nous pouvons à présent lancer l'outil de requête Sql-Plus. Il s'agit d'en éditeur spécialisé, permettant
  • la connection
  • l'envoi de requêtes SQL ou l'exécution de scripts
  • des traitements d'administrations spécifiques
Nous lançons donc Sql-Plus
   sélectionnez démarrer | Programmes | OraDb10g_home1 | Application Development | Sql Plus

image

   Sql-Plus nous demande qui nous sommes

image

   nous tapons SYSMAN, mypass et orcl puis cliquons "OK"

   Sql-Plus nous accueille:

image

   nous tapons n'importe quelle requête correspondant à une table système, pour vérifier que tout fonctionne:

SELECT * FROM all_users

   Oracle répond (partiel):

image

   pour vérifier que le mot de passe utilisateur est correct, nous nous reconnectons a Scott/Tiger et affichons la table EMP

   Oracle répond

image




5 - Installation du Client Oracle

5.1 - Décompression

Nous décomprimons le fichier .ZIP, ce qui nous fournit 377 Megs, 3093 fichiers dans 962 dossiers:

image

5.2 - Installation du Client Oracle

Nous cliquons setup.exe pour lancer l'installation du Client:
   setup vérifie la compatibilité de notre OS:

image

Puis OUI affiche son écran:

image

   Nous tapons "suivant"

   OUI nous propose les chemins d'installation:

image

   Nous tapons "suivant"

   OUI charge les fichiers. Puis nous demande quel à type d'installation nous souhaitons procéder:

image

   nous sélectionons "Runtime" et cliquons "Suivant"

   OUI nous présente la liste des produits clients:

image

   nous cliquons "Installer"

image

Le tout dure environ 10 minutes.

OUI enchaîne avec l'assistant de configuration:

image

qui nous accueille ainsi:

image

   nous cliquons "Suivant"

   et ceci se termine par

image

   nous cliquons "Terminer"

   OUI reprend la main et annonce:

image

et nous confirmons

image



5.3 - Vérification Client

Le répertoire Oracle contient les fichiers installés:

image

soit 3.803 fichiers dans 558 répertoires.



Nous pouvons vérifier que nous pouvons nous connecter au Serveur, en lançant un "Ping":

  • nous récupérons l'adresse du Serveur
       nous allons sur le PC du Serveur
    Nous lançons une fenêtre DOS, puis tapons IpConfig Entrée

       Windows indique:

    image

    Donc l'adresse de notre PC est 192.168.0.2

  • nous lançons TnsPing depuis le Client:
       nous lançons une fenêtre DOS sur le Client et tapons TnsPing 192.160.0.2:

    image

    Nous constatons (OK) que le "ping" a bien réussi



Peut être avez vous noté que nous n'avons nulle part indiqué comment se connecter au Serveur.

Pour placer ces informations dans un fichier de paramètre, nous utilisons ne Net Mangager
   nous lançons net Manager par "démarrer | programmes | OraClient10g_home1 | configuration and Migration Tools | Net Manager"

image

   voici le gestionnaire:

image

   nous testons la présence d'un fichier de résolution de noms en cliquant sur "résolution de noms"

   le Tree View ne s'expande pas: il n'y a pas de noms

image

   nous cliquons le gros "+" en haut à gauche pour lancer l'assistant de saisie de noms

   l'assistant présente sa page d'accueil:

image

   nous entrons un nom. Dans notre cas my_name_resolution

Nous cliquons "Suivant"

   l'assistant nous demande quel protocol nous souhaitons utiliser:

image

   nous laissons TCP IP et cliquons "Suivant"

   l'assistant nous demande le nom du domaine contenant le Serveur

image

   nous tapons pol-1400 et cliquons "Suivant"

   l'assistant nous demande le nom du service

image

   nous tapons ORCL puis cliquons "Suivant"

   l'assistant nous propose un test:

image

   nous cliquons "Test"

   image

   nous cliquons "Fermer", puis "Terminer"

   Net Manager nous présente le résultat de notre configuration:

image

   nous quittons Net Manager (par l'icône de fermeture, ou Alt-F4)

   Net Manager nous demande si nous souhaitons sauvegarder nos paramètres

image

   nous cliquons "Enregistrer"
Nous pouvons vérifier que les paramètres ont bien été sauvegardés. Voici le contenu du fichier c:\oracle\produce\10.1.0\Client_1\NETWORK\ ADMIN\tnsnames.ora:

image

où vous reconnaîtrez "my_name_resolution", "tcp-ip", "orcl" etc



Finalement nous allons lancer une requête en utilisant Sql-Plus côté client:
   nous sélectionnons "démarrer | programmes | OraClient10g_home1 | configuration and Migration Tools | Net Manager"

image

   Sql-Plus nous demande qui nous sommes:

image

   nous tapons scott tiger my_name_resolution "ok"
   Sql-Plus nous accueille:

image

   nous tapons SELECT * FROM EMP; etc.



6 - La programmation d'applications Oracle

Pour créer des application Oracle, nous pouvons utiliser
  • Sql Plus pour des requêtes ponctuelles
  • les outils de développement Oracle.
    • Oracle Forms
    • les outils Web
  • des outils tiers, tels que Forte. J'ai essayé de lancer l'outil et ai abandonné au bout de deux heures. Le Canard Enchaîné du 6 Avril 2005 indique que je ne suis pas le seul à avoir eu des problèmes ...
  • des langages de programmation pouvant communiquer avec Oracle, au niveau Serveur ou surtout Client, comme, par exemple, Delphi
A ce jour, Delphi nous semble l'outil le plus efficace pour réaliser des applications Oracle, et nous présenterons les techniques dans les prochains articles.




7 - Références

La documentation Oracle est librement téléchargeable: Comme la documentation est gratuite, en tapant dans Google "Oracle" et "documentation", vous trouverez des kyrielles de sites proposant ces mêmes fichiers (les références sont du type B137xxx, B121xxx etc). Alors autant récupérer les orignaux auprès d'Oracle ...



Et après l'installation

  • l'étape suivante est la création d'une nouvelle base de données.
  • pour créer des applications client (comptabilité, facturation ...), voyez le Tutorial Oracle
  • de plus nous proposons une Formation Oracle indiquant de façon pratique comment réaliser des applications Oracle: création de table, d'index, écriture / lecture / modification, transactions, états, en tenant compte des spécificités Oracle (types de données, séquences, procédures cataloguées, transactions).
  • nous avons aussi compilé une liste de liens Oracle destinée tout particulièrement aux dévelopeurs.


Comme d'habitude:
  • nous vous remercions de nous signaler toute erreur, inexactitude ou problème de téléchargement en envoyant un e-mail à jcolibri@jcolibri.com. Les corrections qui en résulteront pourront aider les prochains lecteurs
  • tous vos commentaires, remarques, questions, critiques, suggestion d'article, ou mentions d'autres sources sur le même sujet seront de même les bienvenus à jcolibri@jcolibri.com.
  • plus simplement, vous pouvez taper (anonymement ou en fournissant votre e-mail pour une réponse) vos commentaires ci-dessus et nous les envoyer en cliquant "envoyer" :
    Nom :
    E-mail :
    Commentaires * :
     

  • et si vous avez apprécié cet article, faites connaître notre site, ajoutez un lien dans vos listes de liens ou citez-nous dans vos blogs ou réponses sur les messageries. C'est très simple: plus nous aurons de visiteurs et de références Google, plus nous écrirons d'articles.



8 - L'auteur

John COLIBRI est passionné par le développement Delphi et les applications de Bases de Données. Il a écrit de nombreux livres et articles, et partage son temps entre le développement de projets (nouveaux projets, maintenance, audit, migration BDE, migration Xe_n, refactoring) pour ses clients, le conseil (composants, architecture, test) et la formation. Son site contient des articles avec code source, ainsi que le programme et le calendrier des stages de formation Delphi, base de données, programmation objet, Services Web, Tcp/Ip et UML qu'il anime personellement tous les mois, à Paris, en province ou sur site client.
Créé: avr-05. Maj: aou-15  148 articles, 471 sources .ZIP, 2.021 figures
Contact : John COLIBRI - Tel: 01.42.83.69.36 / 06.87.88.23.91 - email:jcolibri@jcolibri.com
Copyright © J.Colibri   http://www.jcolibri.com - 2001 - 2015
Retour:  Home  Articles  Formations  Développement Delphi  Livres  Pascalissime  Liens  Download
l'Institut Pascal

John COLIBRI

+ Home
  + articles_avec_sources
    + bases_de_donnees
      + programmation_oracle
        – installation_10g
        – create_database_10g
        – oracle_tutorial
      + interbase
      + sql_server
      + firebird
      + mysql
      + xml
      – paradox_via_ado
      – mastapp
      – delphi_business_objects
      – clientdataset_xml
      – data_extractor
      – rave_report_tutorial
      – visual_livebindings
      – migration_bde
    + web_internet_sockets
    + prog_objet_composants
    + office_com_automation
    + colibri_utilities
    + uml_design_patterns
    + graphique
    + delphi
    + outils
    + firemonkey
    + vcl_rtl
    + colibri_helpers
    + colibri_skelettons
  + formations
  + developpement_delphi
  + présentations
  + pascalissime
  + livres
  + entre_nous
  – télécharger

contacts
plan_du_site
– chercher :

RSS feed  
Blog

Audit Delphi Bilan technique (technologie, méthodes, architecture, organisation, techologie et version, formation, gestion de projet) et recommandations - Tél 01.42.83.69.36